Après les eco-vignettes pour les voitures, le gouvernement serait entrain de mettre en place une taxe que le JDD appellait dans son édition de ce dimanche la "taxe pic-nic".

Cette taxe s'appliquerait sur les produits jetables en plastiques tels que les assiettes et couverts, ainsi que les films plastiques et aluminium. Une taxe qui pourrait s'appliquer aussi à d'autres produits tels que les rasoirs, briquets et sacs de caisse en plastique.

NYC__510_

Une mesure qui viendrait donc s'ajouter à celle déjà en préparation sous la forme du bonus-malus pour les téléviseurs et les appareils electro-ménagers.

Une mesure qui risque de faire comme d'habitude grincer beaucoup de dents à l'heure où le mot "pouvoir d'achat" est sans doute celui qui est le plus entendu durant les journaux télévisés (après sarkosy), mais dont on ne peut selon moi que se réjouir.

Par cette future taxe, c'est en effet le comportement des consommateurs qui devrait changer quelque peu, mais aussi celui des industriels qui commenceront probablement à chercher des alternatives (par pitié pas de vaisselle soi-disant biodégradable).

Rappelons-nous qu'il n'y a rien de mieux que de bons tupperwares et de la vaiselle (en plastique ou non) réutilisables.

MAJ : quelques précisions intéressante à propos de toutes les familles de produits qui devraient être concernés par ce type de mesure, sur le figaro.fr